Un rover chinois sur la face cachée de la Lune

3 janvier 2019
Un rover chinois sur la face cachée de la Lune

Une première sur la Lune

Ce matin (jeudi 3 janvier 2019) à 10h26, heure de Pékin, l’administration spatiale nationale chinoise a confirmé que son rover Chang’e 4 a aluni sur la face cachée de la Lune avec succès.
Avec cet alunissage, les chinois nous prouvent, une fois de plus, qu’ils sont plus que jamais dans la course spatiale, n’en déplaise à nos amis américains ou russes.

On peut dire que c’est un vrai exploit car se poser sur la face cachée de la Lune relève d’un défi technologique. Par exemple, les chinois ont dû placer un satellite-relais au deuxième point de Lagrange (L2) du système Terre-Lune pour simplement communiquer avec leur rover. En effet, le rover se trouvant sur la face cachée de la Lune, celui-ci ne peut pas communiquer directement avec la Terre car il ne l’a pas en visuel.

Un objectif scientifique

Le rover chinois se compose d’une caméra panoramique et d’un radar pour sonder le sous-sol.
L’explorateur chinois embarque aussi une expérience biologique. Le but est de faire pousser des graines d’Arabidopsis et de pommes de terre pour voir si elles émettent du dioxygène par photosynthèse.
Pendant 3 mois, le rover étudiera aussi les vents solaires grâce à un instrument suédois.
Pour finir, le véhicule lunaire chinois possède un spectromètre dans la lumière visible et infrarouge.

Voici quelques photos de l’épopée

Caméra rovers chinois
Rover chinois Chang'e 4

Besoin d'informations ?

ME CONTACTER